Une Académie comme partenaire.

Académie Nouvelle Vie
Académie Nouvelle Vie

L’argent ? Vous avez dit l’argent ? qui coule à flot dans la vie de certains et dont le flux est sérieusement limité dans d’autres. Et la théorie qui circule de plus en plus abondamment, elle, et heureusement, que ce flux énergétique de l’argent  est dépendant de nous-mêmes,

Ben oui quoi  : c’est notre puissance créatrice qui est en jeu ou en JE  – peut-être  ????

Allez si tu as un peu de temps, je te raconte donc ce que je viens d’enlever comme bouchon, d’ailleurs ce n’est peut-être pas le bouchon qui est parti tout seul quand je l’ai libéré des grosses ferrures qui le retenaient.

Au commencement de cette histoire, il y a un festival du Mieux-Vivre Ensemble qui se pose tranquillement dans les tuyaux, permettant déjà à son initiatrice de donner encore un coup de balai dans son for intérieur par rapport à certaine peur de rejet, victimisation et autres menues reliques bien polluantes cependant, et puis la nécessité qui commence à poindre le bout de son nez, d’alimenter financièrement l’Association organisatrice. Je te passa les détails qui se manifestent au fur et à mesure que j’écris.

Et puis il y a l’Académie Nouvelle Vie qui recrute des animateurs et animatrices pour sa web-télé, que je rejoins là aussi après encore quelques dépoussiérages intérieurs, quelques hésitations : rien que de banal,  me diras-tu, à chaque marche un nouvel éclairage, c’est le jeu de la VIE que j’apprécie de plus en plus et dont, comme toi, peut-être, j’ai conscience d’être à la fois la créatrice et l’actrice principale.
Les décors de cet acte sont donc plantés, un que j’ai initié le Festival et un que j’ai invité l’Académie, décors qui me sont livrés avec les personnages, naturellement  !

Je ne vérifierai pas les dates mais il y a fort à parier que si je le faisais,  je découvrirais qu’il y a bien neuf mois qui se sont écoulés depuis le début de ces engagements.

Et en ce jeudi de la semaine passée, s’impose – oui toi qui me lis de temps à autre, tu sais qu’il y a des trucs comme ça, qui ne peuvent se passer autrement, auquel je ne peux échapper, j’imagine que ça t’arrive aussi – alors ce truc-là du matin c’est que c’est à l’Académie Nouvelle Vie que je peux m’adresser pour un sponsoring du Festival. Il faut que je te dise que le dossier est prêt depuis longtemps, mais que je n’ai pas encore réussi à l’envoyer à qui que ce soit !

Facile de contacter, Bertrand de l’Académie, pas de chichis, pas de Monsieur, j’ai l’honneur de solliciter … nous nous calons un rdv skype et nous voici parti pour une heure et quart d’échanges à coeur ouvert, les patrons dans le monde du web  ce ne sont pas les inspecteurs de l’Éducation Nationale, ceux auxquels j’ai eu affaire dans une autre vie.

J’expose donc ma demande dont il va discuter avec ses associés, non sans avoir évoqué l’ESPRIT du Festival, l’intention en passant par la création de l’Association et ses précédents créations d’évènement, jusqu’au moment où je m’entends dire, une phrase répétée des dizaines  de fois  et qui me fait presque éclater de rire. C’est sûr que c’est  maintenant une grande joie quand je découvre « la poutre dans mon oeil », car tant que je ne la vois pas, je ne peux pas agir sur elle.

LA CONSCIENCE , tout commence par là.

Un exemple de plus du pouvoir de création des mots: la phrase auto-sabotante : j’ai créé l’association comme un outil de travail, et les images associées qui  sont venues aussitôt auraient pu correspondre à celle de la fable de LA FONTAINE si on la prend au pied de la lettre, sans en décrypter la symbolique,  le laboureur et ses enfants

… Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’Oût.
Creusez, fouiller, bêchez ; ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse…

Ah les beaux conditionnements ! je peux encore la réciter quelques Soixante années après l’avoir apprise par coeur, et à cette période, j’avais peut-être déjà eu cette vision de la fourche à bêcher , puisque c’était l’outil que je connaissais.

J’ai instantanément fait part de cette vison avec Bertrand, le remerciant au passage , de son écoute, et nous avons poursuivi nos échanges sur le sujet, je savais au fond  de moi, que quelques jours suffiraient pour parfaire l’alchimisation, n’imaginant même pas la suite, qui s’avèrera d’ailleurs au-delà de ce que j’aurais pu imaginer.

Accueil, respiration, gratitude à l’ÊTRE INTÉRIEUR , à L’ESSENCE

Et tout s’accélère

  • Échanges avec Sylvie le samedi je crois et puis avec Emmanuelle le lundi  matin, sur cette prise de conscience  et le lundi après-midi, une petit mot de Bertrand,  le temps de se caler un rendez-vous en fin d’après-midi pour finaliser le mode d’envoi du don pour sponsoriser le Festival .

Le dossier à envoyer aux sponsors éventuels n’a pas bougé de l’ordinateur.

  • Et l’abondance est au rendez-vous aussi avec, dès le lendemain, l’arrivée de René, qui vient renforcer la famille des contributeurs au festival avec sa lumineuse Présence , et également avec ses talents d’organisateur sur lesquels je vais pouvoir m’appuyer  autre demande posée depuis longtemps.
  • Séminaire du mardi à peine terminé, quand le correspondant de la Nouvelle République, se manifeste également à popros de l’article que je lui ai adressé il y a une dizaine de jour , plus exactement le troisième article, les précédents étant sans doute passés inaperçus.

Pour moi c’est une certitude : la puissance créatrice est en JE  – jeu – et dès lors que je ne suis pas satisfaite de ce qui est, je fais de mon mieux pour laisser la place au JE, au SOUFFLE qui m’anime, en purifiant les tuyaux.
Bon nettoyage à toi avec amour et bienveillance.

Bienvenue dans le grand jeu de LA VIE, dont j’ai plaisir à illustrer quelques-unes des règles par mes récits.

Et encore merci à Académie Nouvelle Vie,  à Bertrand qui fut le témoin involontaire de l’histoire, à Cédric qui vient de me confirmer sa venue pour le Festival – il est maintenant directeur des programmes de l’Académie Nouvelle Vie et animateur de la web télé, et à l’autre Bertrand et Christelle les créateurs-associés de cette belle académie qui en évolution constante, est là pour donner un maximum dans l’accompagnement à la Libération de notre potentiel. Un réel bonheur d’oeuvrer ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.