Archives par mot-clé : mieux-être; maria loire

Ton espace ouvre aujourd’hui.

C’est ce mercredi 20 janvier à 20h30 le lancement en direct, si tu trouves ce post plus tard le lien reste valable pour la rediffusion.

je m’inscris

conf-ouverture-lanc-adn-20-

C’est encore plus grandiose que je ne l’avais imaginé. Dans ce nouvel endroit, je peux t’offrir  le meilleur de moi-m’aime, mais tu as aussi une espace-membre réservé qui te permet d’obtenir quelques privilèges, un membre VIP, celui dont nous allons prendre soin en répondant à ses attentes de notre mieux.

Tu auras aussi ce privilège de devenir, si tu le souhaites, en quelque sorte l’ambassadeur d’ADN  nouveau paradigme, auprès de tes amis ou sur les réseaux sociaux  cela t’apportant des avantages supplémentaires.

Vraiment tout cela, je ne l’avais pas imaginé,  mais c’est avec beaucoup d’émotions que je l’ai reçu,  et comme plus je reçois, plus je peux donner, je te l’offre à mon tour.

Veigné le 20 janvier 2016 Maria

Être informé pour choisir.

Je viens de m’installer à Veigné et ma joie y est immense de renouer avec le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, chemin qui a été pour moi une grande étape sur mon chemin d’évolution personnelle, joie augmentée du fait que dans sa grande générosité LA VIE m’a offert une maison justement sur ce chemin.IMG_1050

Mon expérience de l’accueil pèlerins comme accueillante, hospitalière, au sein des associations d’amis de Saint-Jacques m’ont permis de côtoyer quelques responsables de ces associations, tant à saint Jean pied de Port qu’à Sorges, Limoges ou bien encore Roquefort sur Marsan, Grammat ou Zafra et c’est donc tout naturellement qu’ arrivant en Touraine je m’adresse à celle qui existe ici pour signaler mes disponibilités comme accueil -pèlerin à domicile.

Une fin de non-recevoir m’est signalée et j’en tairai les motifs qui me sont donnés.

C’est ok pour moi !

 Cependant quelques phrases accompagnant la décision m’interpellent :

« Nous n’intervenons pas dans le choix des pèlerins. »

« Le chemin n’appartient à personne. »

 J’ai alors l’opportunité de me souvenir de ce jour où proposant à une directrice de radio associative en Sarthe de parler sur les ondes de cette radio du salon des Éveilleurs que j’organisais, je m’entendis répondre :

«  je vais voir avec mes collègues si cela peut intéresser nos auditeurs » .

 Il me semble que la non-information est une forme de choix à la place de l’autre

Finalement j’ai eu raison de soutenir la pétition d’Élise Lucet.

J’ai beaucoup hésité avant de le faire sachant que j’alimente parallèlement l’égrégore que forme toutes les pensées autour de ce projet, mais je suis aussi là pour témoigner des remèdes possibles.

Puisque je vis moi-même cette expérience, l’autre étant le reflet de moi-même, c’est certainement parce que je suis moi-même intervenue dans le choix de mes frères et sœurs humains, que j’ai certainement dans cette incarnation ou dans une autre fait ce que j’appellerai de la rétention d’information qui quant à moi me semblerait être également de la rétention de connaissance pour garder le pouvoir.

Alors en cette situation les outils possibles

Et je remercie ceux qui, sans le savoir ont été comme je les nomme avec tendresse «  les humains qui s’y collent », ceux qui se trouvent sur mon chemin pour m’aider à grandir dans la conscience et l’acceptation sans jugement de moi-m’aime.

Que cet amour dont je me remplis quotidiennement rejaillisse et se répandent également sur ce chemin de Saint-Jacques sur lequel je propose un accompagnement spirituel avec les enseignements de Saint-Martin.

Maria le 11 juin 2015

 LA PART DE L’AMOUR.

 Quelque soit l’enseignement

Que me donne LA VIE

Je ne sous-estimerai jamais

La part de l’Amour.

Pour tout apprentissage

Par delà même l’acquisition des connaissances,

aide moi ô sage Saint – Martin

à donner à ma vie

une part essentielle à l’Amour.

 

Je re-connais qu’il me permet

D’aimer sans juger

De transmettre sans forcer

Et de recevoir sans exiger

Amen

Reçu par Silverine – la Voie du Pèlerin.

Pas de nouvelles ? bonnes nouvelles ?

Je suis au milieu des cartons, si vous me suivez – bien que je ne sois pas très présente ces temps-ci, vous savez qu’une nouvelle maison est venue à moi ! et donc un IMG_2389déménagement même léger, et quoique encore bien trop lourd – cette fois je suis bien décidée à trier encore en m’installant – cela se prépare et cependant hier je me suis accordée le plaisir d’un déjeuner avec Annick et d’une séance piscine. tout cela pour vous dire que le message entendu hier était « demande,  tu peux demander…. » alors j’ai demandé un sujet d’article.  Ce matin est donc « remontée » cette sensation d’être abandonnée, cette peur de la disparition des êtres chers, moi qui ai été confrontée à tant de disparitions définitives. Bien évidemment « je sais  » mentalement que je ne perds aucun être cher, « je sais » qu’ils ou elles sont moi, puisque nous ne sommes qu’UN,  certainement tous ces « je sais » ont encore pour moi besoin d’être intégrés,  et je m’y emploie du mieux que je peux puisque j’ai à ma disposition tous les outils nécessaires, reste à les utiliser.

Mes peurs, mes craintes, se reflètent dans les miroirs que sont mes ami(e)s et relations. Vous êtes plusieurs à m’avoir demandé de vous envoyer mes nouvelles coordonnées. les voici donc : 8 allée de Bergeresse 37250 – VEIGNÉ  tél / 02 47 56 19 04  pour venir c’est facile, depuis la Basilique Saint Martin de Tours, vous suivez les coquilles en direction de Saint Jacques de Compostelle et quelques heures plus tard vous y êtes. Une des premières choses que je fais en arrivant est certainement d’accrocher une coquille sur le portail. Ami pèlerin sur le Chemin de TA VIE , à  bientôt.

le 22 avril 2015  Maria

Je me sens à ma juste place.

IMG_6101
Rosana, à droite, créatrice de Via énergética

Dans un mois je serai en cours d’installation dans ma nouvelle maison, certainement encore au milieu des cartons qui seront posés depuis un jour ou deux seulement. ( lire comment cette maison est arrivée )Et cependant après avoir accueilli mes peurs quant au fait d’à nouveau quitter un endroit où j’avais créé des liens, qui d’ailleurs se défont d’eux-mêmes, je me sens déjà tout à fait accueillie en Touraine.IMG_6092

 

 

La VIE a généreusement mis sur mon chemin Rosana et avec elle, un potentiel de nouvelles rencontres extraordinaires  que je n’ai pas manqué d’accepter ; Répondant à son invitation pour le cocktail d’anniversaire de VIA ÉNERGÉTICA , j’ai eu l’opportunité de retrouver quelques thérapeutes que j’avais déjà croisés et d’en rencontrer beaucoup d’autres.annuaire-bien-etre

Encore une fois quand je fais un premier pas, la VIE me soutient largement dans les PAS-SAGES successifs. GRATITUDE, GRATITUDE!

« Il faut bien manger quelque chose…. »

 » il faut bien manger quelque chose! »  je me suis réveillée avec cette pensée ce matin et comme, je suis toujours entrain de jouer « les éboueurs », j’en profite pour m’en débarrasser.

photo BIOTERRE
photo BIOTERRE

je suis née à la campagne et n’ai pas souvenir d’avoir manqué de nourriture, cependant cette expression je l’ai maintes fois entendue et répétée sans aucun doute ajoutée aux « qu’est-ce qu’on va manger aujourd’hui ? » et « y’a plus rien dans le frigo » ou bien  « tu ne peux pas partir à l’école sans rien manger ».

Imprégnées également, par le « donnez-nous notre pain quotidien », des générations entières sont entrées dans cette croyance qu’il fallait avoir l’estomac plein pour vivre bien.

J’entends déjà vos remarques, facile à dire quand tu as ce qu’il faut pour manger tous les jours alors que nous vivons dans un monde où beaucoup meurent de faim.

justement je fais ma part de colibri. En rangeant dans ma boite jolie boite, sur mon étagère, cette croyance qui ne m’appartient pas, en la reconnaissant, je la transforme en : « j’aime mon corps,  je remercie ce véhicule terrestre que j’ai choisi, je le bénis »

Je suis créatrice de ma réalité :  je choisis une nourriture saine et équilibrée,  je choisis d’être à l’écoute de mon corps et de respecter mes besoins physiologiques, je choisis de me nourrir dans cette conscience que j’alimente mon véhicule terrestre et que je lui donne le meilleur.

Le petit plus pour moi, c’est d’associer « le pain quotidien » aux expériences à vivre dans mon chemin d’évolution, les « nourritures terrestres » reprenant alors tout leur sens…… mais ça c’est pour un prochain article.

Prendre le chemin et découvrir la liberté.

Mon chemin et la liberté.

Quand j’ai dit à une amie, en lui tendant ma main ouverte : « topes-la, Catherine, je pars à Saint-Jacques »,  je n’avais pas la moindre idée de ce à quoi je m’engageais.

OLYMPUS DIGITAL CAMERADu chemin, je n’avais jamais entendu parler à tel point que je n’avais même pas pensé qu’il s’agissait d’aller aussi en Espagne.

Et pourtant trois mois plus tard, moi qui n’avais jamais marché, ni beaucoup voyagé, je suis partie du Puy pour le voyage de ma Vie, le voyage qui a transformé ma vie.

75 jours de marche et 7 années plus tard, si je parle de chemin de liberté, c’est parce qu’aujourd’hui j’ai conscience d’avoir fait un choix qui, ce jour-là, s’est imposé à moi.

J’ai choisi, c’est-à-dire que j’ai utilisé mon libre- arbitre : quand je dis que cela s’est imposé à moi,  entendez bien que lorsque Catherine, mon amie, m’a dit :  » cette année, je te verrais bien aller à Saint-Jacques »  ce fut comme une évidence, cette petite voix intérieure qui se manifeste, chose à laquelle je n’avais jamais prêté attention, prise dans le tourbillon de la vie.

Il m’arrive fréquemment de dire qu’en quelque sorte, ce jour-là, j’ai donné le feu-vert à mes guides, pour m’accompagner alors qu’en réalité, ils étaient là au quotidien, et je n’en avais pas conscience.  C’est vraiment sur le chemin que j’ai pris conscience du fait que j’étais « guidée », « accompagnée »

J’ai juste choisi de suivre la voie qu’ils m’indiquaient, celle que mon âme souhaitait que je suive.

Pour moi, c’est cela ma Liberté, mon pouvoir de dire Oui à celle que Je Suis, de prendre Mon chemin de Vie. Maria

Les festivals des Z’ÉVEILLEURS.

Ils sont une organisation de l’Association « les Petites Mains de la Lumière ».

affiche Les Z'éVeilleursD’abord dénommé « salon des Éveilleurs « , la première édition a eu lieu en octobre 2013 dans la SARTHE. Transformés en évènement  intitulé « les Z’ÉVEILLEURS  s’exposent », ils deviennent en 2015 des festivals, avec cette idée d’y inclure de plus en plus cet esprit de fête et de convivialité, de grande réunion de fête de « famille » qui s’ouvre dans la joie au plus grand nombre.

Tous les détails; toutes les dates sur le blog de l’asso