Mon histoire avec le MLM.

Un  grand séminaire de développement personnel à PARIS

Laurent Chenot -Sylvain Milon parmi les intervenants

le samedi 6 février 2016

au prix incroyable de 12 euros

je veux en savoir plus

Le MLM  un sigle que je côtoie depuis quelque temps sous cette forme, mais qu’en réalité je fréquente depuis plus de trente ans sans lui avoir donner ce nom.

Non ce n’est pas le masculin de MLF qui lui est plus un sigle  que j’aurais pu fréquenter à l’époque à laquelle j’ai rencontré le marketing de réseau, puisque c’était justement peu de temps après le divorce d’avec le père de mes enfants. Galère financière ? je n’irais pas jusque là, mais certainement pas simple tous les jours de se retouver seule avec 4 enfants et un seul revenu; Alors quand une personne que je connaissais bien, qui elle-même travaillait dans la vente à domicile pour une société française de lingerie  et prêt-à-porter, m’a parlé sans m’en dire plus d’une opportunité de revenus complémentaires, je me suis rendue à son invitation et j’ai été enthousiasmée, j’ai aussitôt signé pour devenir distributrice indépendante AMWAY, cela fait un peu plus de trente ans  et je suis toujours distributrice, mais surtout consommatrice des produits excellents  fournis par cette société.

Mon expérience en tant que distributrice a été très limitée,  par contre les formations en tout genre que j’ai suivie par le réseau ont été une bouffée d’oxygène dans ma vie, une découverte de ce qui est à la portée de chacun, de créer  le meilleur pour soi. En fait je dis toujours que les messages sont passés et repassés dans ma vie pour m’aider à m’orienter vers Ma Direction, celle que mon äme a choisie. ils sont passés vraiment sas que je les vois ou entendent le moins du monde en mai 1968, puisque j’étais en Fac, et puis ils sont repassés au milieu des années 80, avec le marketing de réseau.

J’y ai puisé à ce moment-là, ce que j’étais capable d’y prendre, ce qui m’a permis un mieux-être personnel qui s’est traduit par la rencontre avec Michel et de vivre avec lui, une relation bien différente de mon premier couple. Cependant, il n’était absolument pas ouvert à mon activité secondaire et j’ai donc oublié les séminaires de motivation et autres, en même temps que je me suis oubliée moi-même dans ce nouveau couple.

Cependant il reste aujourd’hui pour moi une certitude : le marketing de réseau a été  une excellent école  de développement personnel, et il ne peut fonctionner sans cela.

Dans un réseau, chacun reçoit en fonction de ce qu’il fournit, c’est le système de rémunération qui est ainsi établi.

cube-cad1j’ai conscience que lorsque j’offre à quelqu’un la possibilité de connaitre une société fiable distribuant ses produits en MLM, c’est un réel cadeau que je lui fais, sans aucune attente en retour, j’offre la possibilité à celui-ci ou à celle-ci de révéler ses propres potentiels.
je veux en savoir plus sur ce séminaire

J’ai signé un contrat avec une autre société qui distribuait ses produits sous cette forme. C’était en 2003 et j’étais à nouveau seule. Cette fois il s’agissait d’alimentation et si j’ai signé c’était d’abord pour bénéficier des produits à moindre coût, et puis j’ai repris le virus et j’ai commencé à en parler,  me retrouvant assez rapidement  leadeuse d’un groupe. Mais il m’est vite apparu  que je n’avais plus envie  » de faire à la place des autre  » , alors j’ai continué à consommer les produits  qui m’apportaient de grands bienfaits et le groupe s’est délité de lui-même. J’ai commencé à entrevoir à cette occasion le cadeau qui se cachait dans l’expérience.

Ces deux dernières années, des opportunités de MLM passent régulièrement à ma portée. J’ai rejoint quelques sociétés pour les produits qu’elles offrent et qui me satisfont, c’est le cas de Talkfusion par exemple que je n’utilise pas au mieux, un peu coincée par la technique.

Quand une personne me présente une opportunité, je n’ai qu’un message à rétorquer : il n’y a pas de MLM possible sans développement personnel en parallèle.

Un réseau se forme sur deux piliers : la connaissance produit et les séminaires de motivation. Je suis prête à donner de mon temps pour cette seconde partie, puisque le rôle d’un parrain dans une société qui fonctionne avec le MLM c’est de répondre aux questions de son filleul – je sais ce ne sont peut-être plus les termes des nouvelles sociétés – encore faut-il que le filleul se prenne en charge et en pose.

Aujourd’hui frappe à ma porte une nouvelle opportunité et quand elle arrive dans ma boite mail sous deux formes différentes le même jour l’une signée par Sylvain et l’autre signée par Laurent,
je dis OUI  bien évidemment,
d’autant que Sylvain et Laurent coorganisent d’emblée un grand séminaire de développement personnel, de motivation où il y a 1000 places qui vont être vite retenues,
cette invitation est pour tous,
libres à chacun de donner suite à l’offre MLM qui suivra. Leur vision du MLM correspond à ce qu’est la mienne aujourd’hui, il s’agit non plus de trouver des distributeurs mais bien d’animer des réseaux d’entrepreneurs.
je veux en savoir plus sur ce séminaire

Ce séminaire se déroulera à PARIS LE SAMEDI 6 FÉVRIER 2016   et le billet d’entrée est à seulement 12 euros.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>