Des messages faciles à décoder.

Quand ce matin-là je reçois une lettre du crématorium invitant les familles à une cérémonie du souvenir,  mes pensées s’envolent vers Christophe, dans la Lumière, et ma première réaction est bien de me dire que les quelques 200 km qui séparent mon lieu d’habitation du crématorium sont un sérieux obstacle à un déplacement éventuel.

Et puis je reprends le courrier quelques minutes plus tard en repensant à ce que j’ai lu rapidement : des associations ayant vocation à accompagner les familles dans le désarroi après « la perte d’un être cher » seront présentes pour des échanges.

Mais n’est-ce point là un signe ? un message de la Vie pour me rappeler que j’ai moi-même créer une association ayant cet objectif.

Alors j’attrape le téléphone, non sans avoir d’abord rédigé un mail pour proposer aussi une intervention. L’employé qui répond m’informe qu’il va transmettre ma demande à Gabriel, qui s’occupe de l’organisation de la cérémonie.

Retour au courrier reçu : effectivement je n’y avais pas prêté attention, le courrier est signé Gabriel, non seulement le messager par excellence mais bien aussi le prénom de mon papa lui aussi parti dans la Lumière il y a deux mois.

J’irai ou je n’irai pas à la cérémonie mais dans tous les cas, je retourne à ce que j’ai à faire, c’est à dire porter mon témoignage auprès de ceux et celles qui se cherchent après ces départs intempestifs, et cela souvent de nombreuses années après les séparations. Ces deuils non faits  peuvent aussi conduire inconsciemment à des difficultés relationnelles certaines.

De tout cela nous pourrons parler par caméra interposée sur la télé des Z’éveilleurs, je vous en dis un peu plus dans cette vidéo.

Le formulaire pour s’inscrire en cliquant ici

Veigné le 22 octobre2016.

Maria

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>