21 cartes de voeux et beaucoup plus.

14305aCe mois de janvier 2018, est pour moi, un mois de mise en ordre et pas facile de s’y mettre après uns semaine d’absence consacrée à mes petits enfants.

Reprise des habitudes, ranger et aussi ordonner, préparer la suite de l’année, voici qu’un article se présente, ébauché, en attente d’un document que je n’avais pas emporté avec moi, bien sûr je ne mets pas dans mes valises le menu de mon mariage datant de 1968 ! Mais si il est encore  là, je sais où le trouver. Pour le fun : non il n’était pas dans la boite, il faudra donc que je vois du côté de maman, mais pas certain, je suis à l’origine du tri dans ses affaires lors de son déménagement, après le départ de papa, il y a un peu plus d’un an maintenant. Par contre dans ces deux boites, il reste bien toutes ces cartes achetées parce que les textes ou les images me plaisaient, ou bien celles reçues des associations et ONG diverses, des fonds de paquet de mignonettes que je n’ai plus guère l’opportunité d’utiliser, une ou deux par année tout au plus.

Le tri fait, les enveloppes associées aux cartes, il n’y en a pas loin d’une centaine, mais c’est bien avant la fin du tri, il faut dire qu’entre temps, il reste encore quelques cartes qui m’ont été adressées et que c’est l’occasion d’en écarter encore et encore, avant la fin du tri, il me semble que toutes ces cartes se languissent de rester là, comme inutiles, ayant envie de bouger, d’accomplir leur part dans le grand Oeuvre.

Il suffit qu’une main bienveillante se munisse d’un crayon et c’est parti. Tout s’enchaine.

Une carte pour un ami que je n’ai pas revu depuis plus de 15 ans, et le questionnement de la justesse de l’intention, et puis un post facebook, pour inviter les amis à solliciter l’envoi de LEUR carte personnalisée, et puis l’info-lettre, et puis une carte pour le personnel communal qui sera déposée directement dans la boite à lettres de la mairie, et puis de nouvelles cartes pour des personnes avec lesquelles la relation ne me semble pas pacifiée.

Que de prises de conscience, que d’accueil, que d’alchimisation, s’il ne s’agit pas de grand ménage dans la maison, il s’agit bien de grand nettoyage intérieur.

>>> Comme je le dis dans cet article, 4 étapes, 4 styles de cartes, et si je me suis laissée embarquer dans la Voie de l’exemple, et si j’ai transmis AMOUR, PAIX, JOIE, SÉRÉNITÉ et ABONDANCE  en posant ces mots avec amour et en conscience sur déjà une quarantaine de cartes, je n’oublie pas de revenir à cette première étape.

Des cartes de réconciliation, de pacification de liens, osez faire ce pas, sortir d’un silence qui s’est installé avec sa lourdeur et se sentir si légère quand ces cartes sont postées.

Et ce cycle d’envoi va se poursuivre quelques jours, celle qui clôturera les réponses à l’info-lettre partira vers la Côte d’Ivoire alors que d’autres sont déjà postées pour les 4 coins de France, l’Espagne, la Suisse, l’Algérie, le Québec et le Burkina-Fasso. Je me sens pousser des ailes pour voler vers vous tous.

Gratitude à la Vie qui à travers ces cartes, m’ouvre de nouveaux horizons, me réconcilie avec un « truc » auquel on m’avait obligée quand j’étais petite : la carte pour les grands parents, la carte pour le parrain, la carte pour la marraine ……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.